L'Italie et l'UE vont financer les camps de migrants libyens

Manfred Weber président du PPE

Crise des migrants: "Il est temps de fermer" l'axe Libye-Italie, selon Donald Tusk

Aujourd'hui, alors qu'ils sont réunis en sommet à Malte, c'est la côte libyenne qui est l'objet de toutes les inquiétudes. L'enveloppe s'ajoute à quelque 46 millions d'euros déjà réservés par l'UE pour l'aide aux migrants en Libye à travers divers instruments financiers. Mais "nous espérons que les mécanismes de l'Union européenne pour aider la Libye seront plus concrets", a-t-il souhaité en regrettant des montants d'aide "très petits".

Si la chancelière allemande Angela Merkel est en faveur d'un dialogue avec le gouvernement libyen sur ces questions, un accord similaire à celui avec la Turquie est dans l'immédiat inenvisageable face à l'incapacité des autorités à s'imposer. "Il est compliqué de considérer le TTIP (le projet d'accord de libre-échange transatlantique actuellement au point mort, ndlr) comme un accord bilatéral à cause de l'Allemagne, qui continue à exploiter d'autres pays de l'Union européenne ainsi que les Etats-Unis avec une monnaie qui est largement sous-évaluée", a déclaré Peter Navarro, nommé récemment à la tête d'un nouveau Conseil du commerce à la Maison-Blanche. "Conserver des camps en Libye, c'est maintenir les migrants dans des conditions inhumaines et les mettre encore plus en danger ", a déploré Carlotta Sami, porte-parole du HCR, interrogée par Reuters.

Pour l'Europe, il s'agit aussi de coopérer avec le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) et l'Organisation internationale des migrations (OIM), pour assurer de bonnes conditions d'accueil aux migrants stoppés en Libye.

La Nintendo Switch permettra l'accès aux stores étrangers, mais pas à Netflix
Nous n'avons rien à annoncer concernant la console virtuelle, ou d'autres types d'achats dématérialisés pour l'instant. Nintendo indique également que si les Miis seront toujours utilisés, ils ne seront plus exploités par Nintendo .

Le dirigeant européen, qui recevait à Bruxelles le chef du gouvernement d'union nationale (GNA) en Libye, Fayez al-Sarraj, a expliqué que l'UE avait "démontré sa capacité à fermer des routes migratoires", allusion au pacte conclu en mars 2016 avec la Turquie ayant considérablement réduit les arrivées de migrants sur les côtes grecques. Et il est vrai que depuis le début de l'année, 5.213 migrants ont traversé la Méditerranée centrale, recueillis dans leur grande majorité par des bateaux de l'opération Triton menée par l'UE, ou par les navires militaires de l'opération Sofia.

Rome | Plus de 1750 réfugiés ont été secourus mercredi et jeudi au large de la Libye, ont annoncé les garde-côtes italiens et des ONG, à la veille d'un sommet européen centré sur cette question. Bâtissant une Europe forteresse tout en laissant nombre de portes ouvertes.

Angola : Jose Eduardo dos Santos confirme son départ du pouvoir