L'espérance de vie va continuer à augmenter d'ici à 2030

La différence d'espérance de vie entre hommes et femmes aura tendance à s'estomper

L'espérance de vie atteindra 90 ans en 2030

Pour les femmes, la probabilité est de 65%, rapportent les scientifiques dans la revue spécialisée The Lancet. Quant aux hommes, ils connaîtront également une augmentation de leur espérance de vie. Pour ce faire, les auteurs disent avoir "élaboré un nouveau modèle à la fiabilité inégalée, fruit de l'application à la démographie de méthodes mathématiques pointues". Grâce à un modèle de statistique et les données de natalité et de mortalité de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les chercheurs ont calculé l'espérance de vie future dans 35 pays industrialisés.

Leur espérance de vie à la naissance (c'est-à-dire la durée de vie prévisible d'une petite sud-coréenne née en 2030) devrait atteindre 90,8 ans, alors que celle des Françaises et des Japonaises atteindrait respectivement 88,6 ans et 88,4 ans.

Une étude publiée dans la revue médicale britannique l'affirme: d'ici 2030, l'espérance de vie va augmenter, en particulier dans les pays développés. Les Américaines passeront de 81,2 ans à 83,3 ans en 2030 tandis que les Américains passeront de 76,5 à 79,5 ans.

La Corée du Sud tire clairement son épingle du jeu avec une hausse de l'espérance de vie de 6,6 ans chez les femmes et de 7 ans chez les hommes entre 2010 et 2030. D'après certains chercheurs qui ont participé l'étude, les bons résultats de la France s'expliquent par un taux d'obesité faible, une mortalité routière en baisse et de une sécurité sociale qui prend en charge tout le monde.

Une alliance compromise — Hamon et Mélenchon
Benoît Hamon est "le plus écolo-compatible" des candidats de gauche, a déclaré Yannick Jadot début janvier. Il est allé voir Hollande et Cazeneuve pour montrer qu'il était aussi leur candidat.

Quant à l'écart hommes-femmes, qui allait de 3,9 ans en Nouvelle-Zélande à 8,5 ans en Pologne en 2010, il devrait diminuer dans tous les pays d'ici à 2030 à l'exception du Mexique, où les femmes devraient gagner en espérance de vie plus que les hommes et au Chili, en France et en Grèce où l'espérance de vie des hommes et des femmes devrait augmenter de la même manière.

" Beaucoup de gens étaient persuadés que les 90 ans étaient la limite pour l'espérance de vie, mais cette étude montre que nous allons franchir cette barrière, dit Majid Ezzati".

En Europe, les femmes françaises et les hommes suisses se placent en tête avec des moyennes respectives de 88,6 ans et de près de 84 ans. Quoi qu'il en soit, cette étude est aussi l'occasion de souligner une fois encore que le vieillissement de la population nécessite une anticipation à tous les niveaux de la part des responsables politiques.

"Mais les modes de vie des hommes et des femmes ont tendance à se rapprocher et leur longévité aussi", ajoute-t-il.

Royaume-Uni : un bébé sauve sa mère en refusant de téter