Les rebelles affirment avoir pris Al-Bab, fief de Daesh — Syrie

Des combattants rebelles pro-turcs dans une rue de Al-Bab après un raid aérien sur une position de l'EI le 21 février 2017 en Syrie

Les rebelles soutenus par la Turquie annoncent la reprise d'un important bastion de l'EI dans le nord de la Syrie

L'OSDH, une ONG basée à Londres, précise que sur les 50 morts, plus de 30 sont des civils.

Quelques heures avant l'annonce de M. Yildirim, au moins 42 personnes avaient été tuées dans un attentat à la voiture piégée près d'al-Bab, une ville que des groupes rebelles appuyés par Ankara ont affirmé jeudi avoir enlevée aux jihadistes.

Située à 25 kilomètres au sud de la frontière turque, Al-Bab était visée depuis le 10 décembre par une opération menée par les forces turques et leurs alliés rebelles syriens.

La Vendée, terre de Grand Départ en 2018 Tour de France
Et du côté de France Bleu Loire Océan suggère que le Tour 2018 s'engouffrera également sur cette magnifique route. Alors qu'accueillir un départ ou une arrivée d'étape ne coûte qu'entre 60.000 et 100.000 euros.

L'état-major turc avait fait état plus tôt de deux soldats tués et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale lors d'une "opération de ratissage" à al-Bab.

Dans le texte posté sur internet, le groupe affirme que le kamikaze "a réussi à entrer avec un véhicule rempli d'explosifs au milieu d'un rassemblement de soldats turcs et d'apostate travaillant à Soussiane", à 8 km d'al-Bab. Les deux quartiers généraux des rebelles étaient situés l'un à proximité de l'autre. Cette avancée des rebelles à Al-Bab contre l'EI intervient au moment où a été inauguré à Genève un quatrième round de pourparlers entre régime et insurgés sous l'égide de l'ONU pour tenter de mettre fin à la guerre qui ravage la Syrie depuis six ans. Pour Abou Jaafar, commandant du groupe rebelle Liwa al-Moutassem, l'identité des auteurs ne faisait aucun doute dès le départ: "Ce sont les "chiens" (du chef de l'EI Abou Bakr) al-Baghdadi qui ne peuvent pas supporter leur immense défaite et leurs kamikazes ont commencé à prendre leur revanche", a-t-il déclaré.

Nicolas Dupont-Aignan menace d'attaquer TF1