Le demi-frère de Kim Jong-un assassiné en Malaisie

Le demi-frère du dirigeant nord-coréen assassiné en Malaisie

ALERTE INFO | Le demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong empoisonné par deux femmes en Malaisie

La presse sud-coréenne rapporte que Kim Jong-nam a été assassiné par deux femmes.

Kim-Jong-nam, le demi-frère de Kim-Jong-Un, a été retrouvé assassiné en Malaisie.

Elles auraient empoisonné Kim Jong-Nam avec deux aiguilles, avant de prendre la fuite à partir d'un taxi qu'elles ont hélé à l'aéroport. Kim Jong-Nam, qui avait pour habitude de voyager régulièrement, avait publiquement affirmé ses distances avec le régime communiste. "Nous ne connaissons pas son identité", avait-il précisé.

Kim Jong-Nam a été un temps considéré comme l'héritier potentiel de son père Kim Jong-Il avant de tomber en disgrâce suite à une tentative manquée en 2001 d'entrer au Japon avec un passeport falsifié pour visiter Disneyland.

En tout cas, cela survient alors que Kim Jong-Un est soumis à une forte pression internationale en raison de son programme nucléaire et balistique. Il vivait depuis lors en quasi-exil, principalement sur le territoire chinois de Macao. "Kim Jong-Un aurait probablement donné l'ordre de tuer son demi-frère après avoir appris qu'il avait essayé de s'enfuir (en Corée du Sud) ", a estimé Seong-chang Cheong. Le parquet sud-coréen avait ainsi indiqué qu'un ressortissant de la Corée du Nord, détenu en tant qu'espion, avait reconnu son implication dans un simulacre d'accident de la route en Chine pour éliminer Kim Jong-Nam. Ce dernier a fait exécuté son oncle Jang Song-thaek en décembre 2013.

Aulnay-sous-Bois. 26 interpellations après une troisième nuit de tensions
A un jeune qui demande pourquoi un des agents le menace d'une amende de 450 €, ce dernier aurait répliqué par une "grosse gifle". Pantalon baissé, il est alors sodomisé avec la matraque de l'un de ses agresseurs, des tâches de sang couvrant les murs.

En 2014, il a été vu en Indonésie, dans un restaurant italien dirigé par un homme d'affaires japonais à Jakarta.

Selon cet hebdomadaire, il aurait été expulsé d'un hôtel de luxe à Macao avec des dettes de 15.000 dollars.

" À mon avis, le meurtre de Kim Jong-Nam est directement lié avec le travail du Département principal du renseignement nord-coréen".

Le gouvernement et les médias nord-coréens n'ont pas commenté les informations sur le décès du demi-frère de Kim Jong-Un.

Les parlementaires LR inquiets se réunissent — Affaire Fillon