Johnny Depp au bord de la banqueroute

Johnny Depp lors des''Classic Rock Awards 2016' au Ryogoku Kokugikan à Tokyo le 11 novembre 2016

Zuma Press Bestimage

En effet, Johnny Depp serait complètement fauché.

L'acteur fait actuellement l'objet d'une poursuite judiciaire de la part de la société "The Management Group " (TMG) qui est aussi gestionnaire de sa fortune.

Durant 17 ans, The Management Group a fait tout son possible pour protéger l'acteur de lui-même, a insisté Michael Kump, l'avocat du groupe, auprès de l'AFP. "Quand la banque de Depp lui a demandé le remboursement d'un prêt de plusieurs millions de dollars et qu'il n'avait pas les fonds nécessaires, la société lui a prêté cet argent pour qu'il puisse éviter une humiliante crise financière", a-t-il notamment expliqué.

La vedette de Pirates des Caraïbes aurait aussi dépensé 75 millions de dollars pour acheter 14 propriétés. Mais ça ne s'arrête pas là, l'acteur possède aussi une ferme dans le Kentucky, 45 voitures de luxe, un yatch d'une valeur de 18 millions de dollars et ses goûts en vin lui font dépenser 700000 dollars par mois.

Vendée Globe. Armel Le Cléac'h se confie à Ouest-France [Vidéo]
Après avoir terminé deux fois deuxième, Armel Le Cléac'h remporte son premier Vendée Globe, le Graal des marins en solitaire. Le Breton empochera au passage, la prime de 160.000 euros promises au vainqueur, contre 100.000 euros, à son dauphin.

En janvier, Depp avait d'abord déposé une plainte contre TMG, accusant l'entreprise d'avoir mal géré ses finances.

Dans un extrait de la plainte déposée mardi auprès de la Cour Supérieure du Comté de Los Angeles cité par le Hollywood Reporter, on peut lire: "Depp a mené un train de vie ultra-extravagant qui lui a sciemment coûté plus de 2 millions de dollars par mois, ce qu'il ne pouvait tout simplement pas se permettre financièrement". Outre cette collection, il détiendrait également près de 70 guitares et aurait une garde rapprochée de 40 personnes. L'acteur lui réclame 25 millions de dollars.

Autre dépense somptuaire incroyable, il a "payé plus de 3 millions de dollars pour faire tirer d'un canon, spécialement construit pour l'occasion, les cendres de l'excentrique auteur Hunter Thompson (décédé en 2005, ndlr) au-dessus d'Aspen, dans le Colorado", précise le document de justice.

Décret Trump: Cazeneuve fustige une mesure "qui attise les tensions"