France: le groupe hôtelier AccorHotels rejoint par Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy le 20 mai 2015

Nicolas Sarkozy le 20 mai 2015

L'ancien président de la République a en tout cas été nommé au conseil d'administration d'AccorHotels, premier premier opérateur hôtelier en France. Nicolas Sarkozy, ancien président de la République et lourdement battu par François Fillon à la primaire de la droite et du centre en novembre, va intégrer le conseil d'administration d'AccorHotels. Une nomination accueillie avec enthousiasme par l'entreprise, qui y voit "la volonté de poursuivre le déploiement de la stratégie du groupe" et qui loue "l'expertise internationale" de Nicolas Sarkozy.

En Suisse, AccorHotels est leader sur le marché avec 55 hôtels et 5 970 chambres.

Le doigt d'honneur d'Ancelotti aux supporters — Bayern
La victoire écrasante du Bayern face à Arsenal (5-1) en Ligue des champions cette semaine a visiblement laissé des traces. A l'inverse, le Borussia Dortmund a repris du poil de la bête depuis sa défaite contre le Benfica en C1 (1-0).

Le groupe hôtelier indique dans un communiqué que Nicolas Sarkozy prendra la place du représentant du fonds Colony Capital qui a cédé début février ses dernières parts dans AccorHotels. Bénéficiant d'un ensemble incomparable de marques et d'une riche histoire d'environ cinq décennies, AccorHotels, qui s'appuie sur une équipe mondiale de plus de 240 000 femmes et hommes engagés, est attaché à remplir sa mission première: faire en sorte que chaque client se sente - Feel Welcome.

AccorHotels joue un rôle actif auprès des communautés locales où il est implanté et est mobilisé en faveur du développement durable et de la solidarité à travers PLANET 21, un programme complet regroupant les collaborateurs, les clients et les partenaires afin d'assurer une croissance durable.

Selon Schäuble, les créanciers de la Grèce ont trouvé une "position"