Décret Trump: Cazeneuve fustige une mesure "qui attise les tensions"

Soldats de l'armée des Etats Unis en faction devant la Maison Blanche le 27 janvier à Washington- Brendan Smialowski

Soldats de l'armée des Etats Unis en faction devant la Maison Blanche le 27 janvier à Washington- Brendan Smialowski

Google se chargera de récolter les dons puis les remettre à quatre grandes organisations: l'Union américaine pour les libertés civiles (ACLU), le Centre d'aide juridique pour les immigrants (ILRC), l'International Rescue Committee (IRC) et le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHR).

Lors de dernière conférence de presse en tant que président le 18 janvier, Barack Obama avait évoqué "la discrimination systématique, les obstacles au droit de vote, les tentatives visant à faire taire les voix discordantes ou la presse ou encore l'idée d'expulser des enfants qui ont grandi ici et qui sont, à tous égards, des enfants américains".

Selon le commissaire par intérim des douanes et de la protection des frontières des Etats-Unis, Kevin McAleenan, lundi 721 personnes avaient été privées d'embarquement et plus de 1.000 personnes avaient obtenu l'autorisation d'entrer dans le pays. Donald Trump a en effet fait savoir dans un entretien télévisé le 25 janvier qu'il n'était pas contre le retour de la technique de simulation de noyade pour interroger les prisonniers. L " immigration ban' de Donald Trump est antithétique avec Lyft comme avec les valeurs centrales de notre nation", a commenté Logan Green sur son compte Twitter. Une porte-parole du bureau fédéral de la Citoyenneté et de l'Immigration a refusé de commenter l'ordonnance proposée par Donald Trump tout comme l'administration Trump.

Date de sortie et prix dévoilés — Nintendo Switch
Techniquement, la Switch proposera une expérience de jeu jusqu'en Full HD 1080p sur téléviseur et en HD 720p coté mobilité. Là encore, c'est un jeu que nous attendions, mais c'est la première fois que nous voyons notre nouveau Mario en mouvement.

Google, Facebook, Apple et les autres critiquent ouvertement Donald Trump Le désamour entre Donald Trump et la Silicon Valley continue. Les Américains à double nationalité également. "En tant qu'émigré et que CEO, j'ai connu l'impact positif de l'immigration dans notre entreprise, dans notre pays et dans le monde", a ainsi affirmé le CEO de Microsoft, Satya Nadella.

Elon Musk, PDG et fondateur de Tesla, a estimé que la décision n'était pas " la meilleure solution pour résoudre les problèmes du pays ", soulignant que de nombreuses personnes impactées " ne méritent pas d'être rejetées ". "Mes grands grands-parents sont venus d'Allemagne, d'Autriche et les parents de Priscilla (l'épouse de Mark Zuckerberg, ndlr) étaient des réfugiés de Chine et du Vietnam".

"Les mesures de (Donald) Trump affectent les employés de Netflix à travers le monde", écrit sur Facebook Reed Hastings, le PDG de Netflix. Brian Chesky, fondateur d'Airbnb, a annoncé fournir un logement gratuit à tous ceux qui sont touchés par l'interdiction d'entrée du territoire. Opposée au décret anti-immigration, elle avait ordonné aux procureurs de ne pas le défendre. Cette liste pourrait être élargie à l'avenir sur proposition - au président - du département de la sécurité intérieure, en accord avec le secrétaire d'Etat.

Johnny Depp au bord de la banqueroute