Un cessez-le-feu plutôt respecté — Syrie

Le plan vise à étendre le cessez-le-feu instauré à Alep à l'ensemble du pays tout en excluant les

Un cessez-le-feu plutôt respecté — Syrie

L'Observatoire ne déplore toutefois aucune victime depuis le début de la trêve. Il a précisé que le deuxième portait sur la mise en place de mesures fortes visant à contrôler le respect de la trêve.

Churkin qui a fait des explications aux journalistes avant la réunion du Conseil de sécurité de l'ONU sur la Syrie, a déclaré qu'il demanderait au Conseil de soutenir la trêve en vigueur dans l'ensemble du pays depuis hier.

Le ministre a tenu ces propos après l'annonce d'un accord entre Ankara et Moscou en vue d'un cessez-le-feu général en Syrie. Des négociations de paix doivent maintenant s'ouvrir sous l'égide de la Russie, alliée du régime de Bachar al-Assad, et la Turquie, qui soutient les rebelles. La Turquie, quant à elle, appuie les rebelles.

La Russie est parvenue à établir un cessez-le-feu et a lancé un nouveau tour de pourparlers de paix entre l'opposition et le gouvernement syrien, a déclaré le président russe Vladimir Poutine le 29 décembre.

Les précédents accords de cessez-le-feu en Syrie, négociés par Washington et Moscou, ont rapidement achoppé. C'est sous l'impulsion de ces trois puissances étrangères que cette nouvelle phase a débuté il y a quelques jours, après la reprise d'Alep par l'armée syrienne.

Le président Poutine n'a pas voulu indiquer le nombre de soldats russes qui seront retirés mais il a assuré son soutien indéfectible au président Assad et le désir de la Russie de poursuivre la lutte contre "le terrorisme international en Syrie". Mais des combats sporadiques sont venus rappeler la fragilité de l'accord de trêve, parrainé par la Russie et la Turquie.

Crash d'un avion militaire russe avec 91 personnes à bord
Il avait fait escale pour se ravitailler en kérosène après son départ de Moscou. Des débris de l'avion ont été retrouvés sur les côtes et en mer Noire.

"Nous commençons avec les Turcs et les Iraniens à préparer la rencontre d'Astana", a pour sa part affirmé le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, toujours pour l'AFP. Une résolution portant sur le cessez-le-feu actuel et sur le plan de résolution du conflit doit être votée.

Et plusieurs groupes dits "modérés" ont prévenu que le cessez-le-feu prendrait fin si "les violations du régime et ses bombardements se poursuivaient".

Dans la nuit déjà, des factions proches de la mouvance jihadiste, donc vraisemblablement exclues de l'accord, ont attaqué des positions du régime près de la ville de Mahrada dans la province de Hama (centre), selon l'OSDH, qui fait état de victimes parmi les forces du régime.

Avant que des discussions puissent avoir lieu, le cessez-le-feu devra tenir bon.

Courant janvier, le Kazakhstan devrait accueillir les négociations de paix intersyriennes. Ahmad Ramadan, de la Coalition nationale syrienne, a précisé que l'accord de jeudi prévoyait notamment l'arrêt des frappes aériennes et des bombardements. Selon ses dires, rapportés par Kommersant, près de 60 000 combattants de l'opposition contrôlent une grande partie des régions centrales et septentrionnales de la Syrie.

" Le premier principe consiste à sauvegarder l'intégrité territoriale de la Syrie à titre d'État unifié".

SNC-Lavalin cède tous ses actifs en France