Theresa May officialise la rupture avec l'UE — Brexit

L'Amérique de Donald Trump sauvera-t-elle le Royaume-Uni?

Brexit : avis de tempête sur la livre sterling

Vers 19H00 GMT (20H00 à Paris), l'euro valait 1,0670 dollar contre 1,0712 dollar mardi vers 22H00 GMT.

Le billet vert avançait nettement face à la devise japonaise, à 113,64 yens pour un dollar contre 112,65 yens la veille.

"C'est le dollar qui s'affaiblit de façon générale aujourd'hui", a souligné Eric Viloria, de Wells Fargo.

Le billet vert avait notamment chuté de plus de 1% face à l'euro après la publication de propos de Donald Trump, qui deviendra officiellement vendredi le nouveau président américain, selon qui le dollar est "trop fort".

Pour autant, l'analyste ne voyait qu'une "correction" à court terme dans l'affaiblissement du billet vert et comptait sur le dollar pour continuer à s'apprécier cette année face à la perspective de mesures de relance budgétaire par M. Trump et d'un resserrement monétaire par la Réserve fédérale (Fed).

Lors de son discours très attendu devant le Parlement britannique, la locataire du 10 Downing Street, Theresa May, a exprimé clairement l'intention de la Grande-Bretagne de quitter le marché unique, l'Union douanière européenne et la Cour de justice de l'Union européenne.

Un cessez-le-feu plutôt respecté — Syrie
Le ministre a tenu ces propos après l'annonce d'un accord entre Ankara et Moscou en vue d'un cessez-le-feu général en Syrie . Il a précisé que le deuxième portait sur la mise en place de mesures fortes visant à contrôler le respect de la trêve .

Le Royaume-Uni quitte l'Union européenne, mais pas l'Europe, ni ses valeurs, ni sa culture, et cette sortie était, sur le plan économique, la promesses d'un avenir radieux plutôt qu'une menace de marginalisation.

"Ces derniers jours, il y avait eu tellement de fuites sur l'idée générale de son discours que les effets négatifs avaient déjà largement eu lieu sur la livre", a expliqué dans une note Omer Esiner, de Commonwealth Foreign Exchange.

Conséquence de ces rumeurs, la livre britannique est tombée hier, pendant les échanges en Asie, à son plus bas niveau face au dollar depuis 32 ans, à l'exception d'un plongeon éclair en octobre dernier.

Le franc suisse montait un peu face à l'euro, à 86,77 franc pour un euro, mais baissait légèrement face au dollar, à 1,0039 franc pour un dollar.

L'once d'or a fini à 1.216,05 dollars au fixing du soir, contre 1.203 dollars lundi.

Sébastien Siani participe à la victoire des Lions Indomptables — CAN