Stationnement : amendes, mot compte triple à Paris

PV électroniques

Paris: Gare à la fraude au stationnement... Les amendes vont doubler, voire tripler

" C'est une mesure anti-fraude, pas antivoiture", a ajouté l'élu, pour qui le paiement du stationnement " ne change pas pour ceux qui respectent les règles, c'est pour les fraudeurs que cela change ". Selon Le Figaro, à compter de janvier 2018, Anne Hidalgo a décidé d'augmenter considérablement le prix des amendes pour non-paiement de stationnement. Le résultat, c'est qu'à partir du 1er janvier 2018, la gestion des places de stationnement payant de surface sera placée entre les mains de sociétés privées, à qui il sera aussi confié la charge de s'assurer que les automobilistes payent. Il faut payer 55 euros à Amsterdam, 90 euros à Barcelone et 96 euros à Londres. L'amende devrait en effet tripler d'ici un an.

Parallèlement, la ville ne compte pas augmenter ses tarifs de stationnement, stables depuis 2015 à 4 euros de l'heure dans le centre de Paris et 2,4 euros par heure dans les arrondissements périphériques, "dans la limite de 2h maximum de stationnement".

Les automobilistes qui se dispensent de glisser de la monnaie dans les parcmètres de la capitale devront bientôt changer de conduite.

Thomas Coville pulvérise le record — Voile
Parti en même temps que les concurrents du Vendée Globe le 6 novembre dernier, Thomas Coville a déjà bouclé son tour du monde. Le marin attends désormais que le jour se lève pour rejoindre Brest dans la matinée du lundi 26 décembre.

CIRCULATION De nouveaux montants pour stationnement non-autorisé seront proposés à la fin du mois au vote du Conseil de Paris. De 17 €, elle passera à 50 € en zone I (du Ier au XIe arrondissement) et à 35 € en zone II (du XIIe au XXe arrondissement). Le tarif reste de 4 € de l'heure en zone 1, mais plus on reste longtemps, plus le prix horaire augmente: 8 € pour la 3 heure, 10 € pour la 4, 12 € pour la 5. Elle donne aux communes le droit de fixer le montant des amendes pour non-paiement du stationnement. Sur les 150.000 emplacements publics de parking payants de la capitale, le taux de fraude serait d'environ 90%.

300 millions d'euros de recettes annuelles pour la mairie Mais ce n'est pas tout. " Si un automobiliste sur deux se remet à payer son stationnement, nous obtiendrons 300 millions d'euros, c'est le budget des crèches parisiennes", rappelle Christophe Najdovski. Les seuls véhicules qui pourront encore se garer gratuitement seront ceux qui ne polluent pas, à savoir les voitures électriques. Tout d'abord, il sera permis de stationner jusqu'à 6 heures d'affilée, contre 2 heures actuellement.

Les tarifs résidentiels et professionnels ne changent pas.

Nouveau dieselgate: Fiat s'écroule de 16%
Primaire de la gauche : premier débat télévisé jeudi, mode d'emploi