Primaire à gauche: participation en hausse à la mi-journée

Benoît Hamon a gagné la primaire en rapportant 35,86% des voix

« Fier » qu'on l'appelle « Bilal » : Benoît Hamon s'en prend à l'extrême-droite

Selon les commentateurs, les divergences des candidats, l'un à droite du Parti socialiste (PS), l'autre à l'aile gauche, creusent la fracture des "deux gauches" et risquent de compromettre l'impératif de rassemblement après la primaire, dans un contexte déjà difficile.

Le résultat: une légère cacophonie au moment où Manuel Valls parlait de son "honneur" de servir son pays, pendant que Benoît Hamon prononçait son premier "Merci".

À Paris, Annick Descamps, a néanmoins voté Benoît Hamon, 49 ans, parce qu'"il apporte des principes dans la citoyenneté, la solidarité et la répartition des richesses (.)". Ce ne sera pas le candidat défait qui mènera alors les discussions mais plutôt Jean-Christophe Cambadélis ou pourquoi pas Manuel Valls. Il a tout aussi rapidement levé le voile sur ses intentions: oui, il soutiendra, même du bout des lèvres, Benoît Hamon. Est-il envisageable qu'il se crée autour de celle de Benoît Hamon?

Celui qui fut longtemps considéré comme un outsider a expliqué très peu de temps après le discours de Manuel Valls qu'il veut "demain commencer par rassembler les socialistes", car "c'est [s] a famille politique". Dans les bureaux de Blois une participation accrue de 30 % et un score qui s'établit à 62,41 % pour B. Hamon et 37,59 % pour M. Valls. Manuel Valls devient assistant parlementaire à 23 ans, puis jeune conseiller du Premier ministre réformateur Michel Rocard (1988-91), puis de son homologue Lionel Jospin (1997-2002).

Le journal de 7h30 : Donald Trump juge les politiques européennes
Trump contre la chancelière et l'Union européenne (UE) dans un entretien aux journaux allemand Bild et britannique The Times . Pour lui, l'Union européenne est en tout, " un instrument pour l'Allemagne ".

Toujours est-il que "la priorité au direct" a une nouvelle fois frappé en faveur de Benoit Hamon. Quelques minutes plus tard, les deux hommes devront se retrouver pour la poignée de main scellant le second tour.

Projet contre projet, il va falloir convaincre, il va falloir démonter les postures et les impostures pour redonner espoir à la gauche et à la France. Depuis, le Parti socialiste grec végète entre 5 et 10%.

Benoît Hamon aborde en favori le second tour, dimanche, de la primaire organisée par les socialistes, dont l'issue décidera des possibles alliances en vue des élections présidentielle et législatives, comme de l'avenir d'un PS menacé de scission.

"Large victoire avec une belle participation". Le 22 janvier, il avait accueilli sa place de second en affirmant être "un combattant": "J'aime les débats, j'aime la confrontation (.) et je me battrai jusqu'au bout".

Le PSG et Monaco se neutralisent