Plusieurs morts après une attaque au camion — Israël

Formant un cercle des militaires de l'Etat hébreu se recueillent sur les lieux de l'attaque dimanche 8 janvier 2017

Formant un cercle des militaires de l'Etat hébreu se recueillent sur les lieux de l'attaque dimanche 8 janvier 2017. MaxPPP EPA ABIR SULTAN

Sous des draps blancs, les corps de trois femmes et d'un homme d'une vingtaine d'années. Les secours israéliens ont fait état de 15 soldats blessés, dont un grièvement. "Nous savons que les attentats se succèdent, de la France à Berlin et maintenant à Jérusalem, et il est probable qu'il y ait un lien entre eux", a-t-il poursuivi, plaçant cet attentat dans un contexte international et non dans celui du conflit israélo-palestinien. Selon les services d'urgence médicale, quinze personnes ont été blessées.

Quatre soldats israéliens ont été tués lorsqu'un Palestinien, présenté par Israël comme un sympathisant du groupe Etat islamique (EI), a lancé son camion contre un groupe de militaires en excursion à Jérusalem. Le chauffeur a été abattu par les soldats. "J'ai entendu mes soldats hurler, a raconté Lea Schreiber". Avant dimanche, cette vague de violences a coûté la vie à 246 Palestiniens, 36 Israéliens, deux Américains, un Jordanien, un Érythréen et un Soudanais depuis le 1er octobre 2015.

"Nous avons d'abord pensé à un accident".

Patient sportif : prudence avec les compléments alimentaires
Une fois de plus, le danger des compléments alimentaires pour sportifs est pointé par l'Agence de sécurité sanitaire. Actuellement, de nombreux compléments alimentaires pour sportifs sont proposés sur le marché.

"Cette attaque a duré plusieurs secondes et dès que les soldats ont compris qu'il s'agissait d'une attaque, ils ont tiré en direction du véhicule", a affirmé Moti Almoz, porte-parole de l'armée. Nous avons couru vers le camion. L'identité du chauffeur n'a pas été dévoilée par la police israélienne mais, selon des responsables de la sécurité palestinienne, il s'agirait d'un Palestinien habitant le quartier de Jabal Moukaber à Jérusalem-est, proche des lieux.

L'attaque de Jérusalem a été saluée par le Hamas, groupe islamiste qui contrôle la bande de Gaza.

L'OGC Nice sorti par Lorient (2-1)