" Je prêterai serment le 19 janvier 2017 " — Adama Barrow

NOMINATION D’UN MEDIATEUR DANS LA CRISE GAMBIENNE: Jammeh joue les prolongations

Gambie : Yahya Jammeh sur la corde raide

Par ailleurs, le président sortant demande l'annulation de la cérémonie d'investiture d'Adama Barrow, prévue jeudi à Banjul.

Yaya Jammeh plus que jamais acculé par la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) qui n'envisage pas le laisser dérouler sa stratégie de confiscation du pouvoir à sa guise, se cramponne toujours sur le fauteuil de Président, refusant systématiquement toutes les propositions qui lui ont été soumises jusqu'à présent. Une source de la présidence a confirmé que Barrow se trouve à Dakar à la suite de consultations avec des responsables de la CEDEAO en marge du sommet France-Afrique qui vient de se tenir à Bamako.

Adama Barrow, le candidat de l'opposition, est arrivé à Dakar dans la nuit de samedi à dimanche, en compagnie d'Ellen Johson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO et présidente du Libéria.

Vendée Globe : à J-7 le sprint final est lancé
Dans son sillage, le duo constitué de Jean Le Cam et Yann Eliès a passé l'équateur vers 5h (heure française). Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) n'a jamais été aussi proche de remporter son premier Vendée Globe.

Ce petit pays d'Afrique de l'Ouest enclavé dans le Sénégal à l'exception de sa façade atlantique est plongé dans une grave crise depuis que M. Jammeh a annoncé le 9 décembre qu'il ne reconnaissait plus les résultats de la présidentielle.

Yahya Jammeh, qui a subi de nombreuses pressions extérieures pour quitter le pouvoir à la fin de son mandat depuis son revirement, a reçu plusieurs offres, dont celle d'un asile politique au Nigeria. Yahya Jammeh a récusé les résultats des élections. Et pour ce faire, ils comptent sur les bonnes relations qu'entretiennent le Maroc et la Gambie afin de convaincre Yahya Jammeh à céder le pouvoir.

Le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine (UA), réuni vendredi à Addis Abeba, a fait savoir qu'à compter du 19 janvier, elle cessera de reconnaître Jammeh comme "président légitime" de la Gambie. Le Sénégal, pays qui enlace carrément la Gambie, est appelé à jouer les premiers rôles dans le cadre de cette opération. Ainsi, des milliers de Gambien ont quitté le pays. Les personnes ayant fui au Sénégal ces deux dernières semaines sont "principalement des enfants", selon le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR).

Une bavure de l'aviation militaire fait des dizaines de morts — Nigeria
Le journal de 7h30 : Donald Trump juge les politiques européennes