Donald Trump veut limiter l'accès aux réfugiés

Enrique Pena Nieto

Le président mexicain annule sa visite à Washington REUTERS Carlos Jasso

La tension est encore montée d'un cran jeudi entre le président mexicain et son homologue américain Donald Trump avec l'annulation de la visite Pena Nieto à Washington en pleine discorde sur le mur à la frontière et le traité Alena.

"Je ne veux pas de terrorisme dans ce pays", a-t-il ajouté, refusant de donner la liste des pays qui seraient visés par ces mesures, mais réaffirmant sa conviction que l'Europe avait fait "une énorme erreur et autorisant des millions de personnes à se rendre en Allemagne et dans d'autres pays".

En réaction à cette décision, le président mexicain a réitéré, dans un discours télévisé diffusé mercredi soir, que son pays ne paiera pas pour le mur.

L'ancien Monégasque Rafael Marquez ou encore le Borussia Dortmund ont pris position contre la construction d'un mur à la frontière mexicaine. En revanche, les deux présidents ont "reconnu leurs différences d'opinion très claires" sur le financement du mur frontalier.

Donald Trump a signé mercredi un décret donnant le coup d'envoi, largement symbolique à ce stade, au projet de construction d'un mur renforcé le long de l'immense frontière avec le Mexique.

AFP 2016 Sandy Huffaker Le Mexique ne payera pas un peso pour le mur de Trump
AFP 2016 Sandy Huffaker Le Mexique ne payera pas un peso pour le mur de Trump

Le président mexicain Enrique Peña Nieto a officiellement annulé sa visite aux États-Unis. A en croire le porte-parole du président Trump, Sean Spicer, les Etats-Unis envisageraient de financer les travaux en imposant une taxe de 20 % sur tous les produits venus de Mexique. "Pas de mur! New York est à tout le monde".

Les États-Unis ont enregistré en 2016 un déficit commercial avec le Mexique de l'ordre de 60 milliards de dollars. Face à la menace, Enrique Peña Nieto décide de ne pas se détourner du bras de fer engagé par le milliardaire.

Ce groupement patronal demande notamment que les clauses distinctes concernant l'achat au Canada et aux États-Unis contenues dans l'ALÉNA soient fusionnées en une seule appelée "Achetez Etats-Unis-Canada". "Mais il y a aussi beaucoup de colère".

Comme promis pendant sa campagne, Donald Trump a aussi lancé la bataille contre les villes dites " sanctuaires " pour immigrés clandestins, signant un décret pour les priver de fonds fédéraux. Il s'agit là d'une de ses promesses les plus emblématiques de sa campagne. Donald Trump a annoncé un projet qui doit coûter de 4 à "environ 10 milliards" de dollars. Il est confronté à une potentielle crise au sein de sa propre majorité républicaine s'il lève les sanctions imposées à la Russie par Barack Obama.

Résultat CAN : Burkina Faso 1-1 Cameroun
Ainsi, les quatre équipes sont à égalité avec un point chacun après la première journée de la poule A. Persévérants, les joueurs du Burkina Faso ont su marquer à la 75e minute grâce à Issoufou Dayo .

Ski alpin - Descente de Garmisch-Partenkirchen (H) : Giraud Moine chute très lourdement