Bientôt un monument pour les soldats français morts en opération extérieure

En salle de presse

En salle de presse. Crédit

François Hollande faisait ce vendredi ses derniers vœux aux armées.

"Nous devons aller vers 2%". Dans son discours, le chef de l'État a vanté son bilan, plaidé pour l'engagement extérieur d'une France "qui doit se préoccuper du monde" et estimé que l'effort de défense "devra "aller vers 2%" au cours des cinq prochaines années".

Le président français a rappelé que le budget de la Défense pour 2017, qui s'élève à 32,7 milliards d'euros, avait été augmenté de 600 millions d'euros et a indiqué que sous son mandat, il avait progressé pour atteindre plus de "1,8%" du PIB. "Il sera érigé à Paris en mémoire de nos 600 soldats, aviateurs et marins morts pour la France en opérations extérieures depuis 50 ans", a déclaré le chef de l'Etat.

Swansea: Bob Bradley, 11 petits matches et puis s'en va
En attendant de lui trouver un successeur, ses adjoints Paul Williams et Alan Curtis sont chargés d'assurer l'intérim. Ryan Giggs, contacté en octobre dernier, sera-t-il de nouveau dans les petits papiers des Swans?

Environ 800 militaires de cette base aérienne sont actuellement engagés sur des opérations extérieures au Sahel, en Irak et Syrie.

Par ailleurs, le président a annoncé que la première pierre d'un monument aux morts dédié aux soldats français morts en opération extérieure sera posée le 23 mars à Paris. "Parce que rien n'est gratuit, et rien ne peut être assuré sans la participation citoyenne, cela veut dire aussi financière, du pays".

Industrie et économie / Toyota - Ford : un consortium pour freiner Apple et Google