Vers une sortie d'épisode ce week-end, à Paris — Pollution

2014 lors d'un précédent pic de pollution à Lyon

2014 lors d'un précédent pic de pollution à Lyon

A ce stade, Santé publique France, qui a établi une surveillance des effets sur la santé en temps réel " n'a pas détecté d'évolution notable des indicateurs sanitaires globaux en lien avec la pollution de l'air ".

On commence a entrevoir la fin du pic de pollution qui étouffe Paris et sa banlieue depuis maintenant dix jours. "D'après la DIrection générale de la santé (Dgs)", ces épisodes de pollution peuvent entraîner l'apparition ou l'aggravation de divers symptômes (allergies, crises d'asthme, irritation des yeux, de la gorge et du nez, hypersécrétion nasale, essoufflement...). D'après Météo France, elle est due à des températures basses et une situation anticyclonique stable avec des vents faibles. De nombreuses régions sont actuellement touchées par un épisode important de pollution aux particules lié à la fois à certaines émissions dans l'air (trafic routier, chauffage.) et aux conditions météorologiques qui ne favorisent pas leur dispersion.

En cas de pic de pollution, les personnes les plus vulnérables sont les femmes enceintes, les nourrissons et les jeunes enfants, les personnes âgées, les personnes asthmatique ou souffrant de pathologies cardio-vasculaires ou respiratoires.

D'éviter les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu'à l'intérieur.

Obligatoire le 16 janvier à Paris — Vignette écolo
Paris est première ville de France à mettre en place les Zones de circulation restreinte (ZCR) et les vignettes "Crit'Air". Pour trouver des informations spécifiques à Paris, les détails sont précisés sur http://www.paris.fr/stoppollution.

- Privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d'effort.

En cas de gêne comme un essoufflement, un sifflement ou des palpitations, il est recommandé de prendre conseil auprès de son pharmacien ou de consulter son médecin. Mais les niveaux de particules resteront localement élevés, notamment dans le Nord du pays et dans la région Auvergne Rhône-Alpes.

Amélie Fritz, responsable auprès d'Airparif a toutefois appelé la vigilance pour la semaine prochaine.

Barack Obama n'assistera pas aux funérailles de Fidel Castro