Un avion transportant 81 personnes s'écrase — Colombie

Brésil: crash d'un avion transportant l'équipe de foot Chapecoense

Crash d'un avion transportant l'équipe de foot Chapecoense

Sur le site du crash d'un avion dans la zone montagneuse d'El Gordo, à environ 50 km de Medellin, en Colombie, le 29 novembre.

L'ambiance était également au recueillement à Medellin (nord-ouest).

La Copa sudamericana à titre honorifique en hommage posthume?

L'appareil, qui transportait les membres de l'équipe de football Chapecoense, évoluant en première division brésilienne, arrivait de Bolivie avec à son bord 72 passagers et 9 membres d'équipage.

Parmi les six miraculés figurent trois footballeurs: Helio Hermito Zampier Neto, Alan Luciano Ruschel et Jackson Ragnar Follman, une hôtesse de l'air, un technicien et un journaliste, selon l'Aviation civile.

Le club de Chapecoense a précisé qu'un avion militaire ramènerait ceux des joueurs de l'équipe brésilienne, qui s'apprêtait à disputer la finale de la Copa Sudamericana. Trois jours de deuil national ont été décrétés au Brésil. Ils ont été blessés et transférés dans des hôpitaux du secteur, selon radio Caracol.

Le saumon frais est loin d'être irréprochable — Manger bio
Mais selon 60 millions de consommateurs , " cette garantie ne semble pas absolue, loin s'en faut! Des constats qui ont leur importance pour l'opinion publique et, donc, pour les professionnels.

Manuel Santos, le chef de l'État colombien, a affirmé de son côté que "l'enquête sur les circonstances exactes et les possibles causes de cette tragédie avance". L'Aviation civile avait auparavant indiqué qu'un message d'urgence pour "pannes électriques " avait été émis de l'appareil et que "l'accident a été enregistré à 22h34 ". Selon les autorités, les conditions météorologiques étaient mauvaises, en raison de fortes pluies.

Partie du Brésil, l'équipe a dû faire escale en Bolivie à Santa Cruz pour des raisons de législation, avant de reprendre un vol pour la Colombie.

L'UNGRD a activé une cellule de crise et déployé 150 personnes pour les opérations de secours.

Le vice-président de Chapecoense, Ivan Tozzo, a réagi sur SportTV, du groupe brésilien Globo, déplorant une "telle tragédie". L'équipe de Chapeco avait réussi une performance exceptionnelle pour atteindre la finale de la Copa Sudamericana, l'équivalent de la Ligue Europa, où elle devait affronter le grand Atletico Nacional.

Une contrôleuse aérienne lui demande toutefois d'attendre sept minutes, puisqu'un autre appareil éprouvant des ennuis mécaniques a la priorité pour atterrir.

Concrètement, ces clubs ont annoncé des mesures importantes pour tenter d'aider Chapecoense. Le président de la Fifa, Gianni Infantino, a évoqué "un jour très triste pour le football".

Le candidat écologiste remporte la présidentielle en Autriche face à l'extrême droite