Pokemon Go vous fait (un peu) marcher

«Pokémon Go»: Le jeu fait bouger plus, mais pas longtemps

Jouer à Pokemon Go, c'est est bon pour l'activité physique, mais

L'application Pokémon Go fait partie des plus téléchargées et aurait converti plus de 20 millions de personnes à travers le monde. Le principe est simple: arpenter les rues pour attraper des petites bestioles virtuelles cachées dans le monde virtuel, et ce grâce à votre téléphone portable.

"Nos résultats indiquent que l'impact sur la santé du "Pokémon Go" est probablement modéré", concluent ainsi les auteurs de l'étude qui ont publié leurs résultats dans la revue médicale The British Medical Journal (BMJ). Mais ce jeu virtuel permet-il vraiment d'augmenter son niveau d'activité physique quotidien?

Ainsi, des chercheurs de l'Université Harvard ont réellement voulu savoir si le jeu avait un effet réel sur l'activité physique des jeunes adultes américains.

En interrogeant en ligne 1.182 participants âgés de 18 à 35 ans en août dernier dont près de la moitié avaient un niveau de jeu intermédiaire ou supérieur, des chercheurs américains ont montré que la pratique du Pokémon Go se traduisait par une accroissement sensible de l'activité physique.

"Chemises arrachées" : prison avec sursis pour trois ex-salariés d'Air France
Le procureur a requis des peines allant de deux à quatre mois de sursis et une amende de mille euros. Dix autres ex-salariés, poursuivis pour des dégradations , ont écopé d'une amende de 500 euros .

SANTE Selon une étude, le nombre de pas supplémentaires effectués par les joueurs commence à diminuer dès la deuxième semaine.

Au cours de la première semaine de pratique, les participants faisaient 11 minutes de marche à pied supplémentaires par jour, soit près de la moitié du temps recommandé par l'Organisation mondiale de la santé. Le résultat était identique même lorsqu'on tenait compte de divers facteurs comme l'âge, le sexe, le groupe ethnique ou le poids. Cependant, ils restent optimistes.

Ça, c'est pour la bonne nouvelle.

Enfin, ils ajoutent que l'effet de Pokémon GO sur l'activité physique des enfants pourrait être différent, et qu'il pourrait y avoir d'autres avantages potentiels associés au jeu, comme une augmentation de la sociabilité et une amélioration de l'humeur.

La voiture autonome de Google change de stratégie — WayMo