Patient sportif : prudence avec les compléments alimentaires

Ces si dangereux compléments alimentaires Ces si dangereux compléments alimentaires

Ces si dangereux compléments alimentaires Ces si dangereux compléments alimentaires

Actuellement, de nombreux compléments alimentaires pour sportifs sont proposés sur le marché.

Enfin, elle rappelle aux professionnels de santé l'importance de la déclaration des effets indésirables liés aux compléments alimentaires auprès de son dispositif de nutrivigilance (par formulaire ou télédéclaration). Ces effets, potentiellement graves pour certains, sont " majoritairement d'ordre cardiovasculaire (tachycardie, arythmie et accident vasculaire cérébral) et psychique (troubles anxieux et troubles de l'humeur) ", indique l'agence sanitaire.

Une fois de plus, le danger des compléments alimentaires pour sportifs est pointé par l'Agence de sécurité sanitaire.

L'agence déconseille en outre, à tous, la consommation de compléments alimentaires renfermant de la caféine avant et pendant une activité sportive.

Naufrage de 800 migrants : 18 ans de prison pour le capitaine
Une tragédie qui avait mobilisé la communauté internationale au large de la Libye. "Ils ne pouvaient pas arriver vivants". Mardi matin, à moins de 2 km du tribunal, 678 migrants secourus dimanche au large de la Libye ont débarqué à Catane.

L'Anses déconseille donc l'usage de ces compléments alimentaires aux personnes présentant des facteurs de risque cardiovasculaire. Il a en effet été scientifiquement démontré une absence de données sur leur efficacité qui rend les "bénéfices escomptés de ces compléments très fortement hypothétiques, rendant ainsi l'intérêt des produits les contenant largement discutable au regard des risques encourus". À base de créatine, de protéines de lait ou bien encore parfois de caséine, ces compléments alimentaires promettent monts et merveilles à tout bon sportif qui les utiliserait.

Pour prévenir les mauvaises surprises, les sportifs doivent rester vigilants sur la composition des compléments et privilégier les produits conformes à la norme AFNOR NF V 94-001 (juillet 2012) "ainsi que les circuits d'approvisionnement les mieux contrôlés par les pouvoirs publics (conformité à la réglementation française, traçabilité et identification du fabricant)", pointe l'agence sanitaire. Comme le recommande la Société Française de Nutrition du Sport, "l'acquisition de compléments devrait se faire en pharmacies et magasins spécialisés et non hors circuit sécurisé". De ce fait, un conseil personnalisé par un professionnel de santé, le cas échéant en lien avec l'entraîneur ou le préparateur physique, au regard des périodes et des charges d'entraînement, est indispensable. Les premiers pour les inciter à "mener une réflexion sur la pertinence de la distribution de ces produits sur les sites de pratique sportive" en raison de la banalisation de leur consommation sur les sites de pratique sportive.

Si les experts de l'Anses sont inquiets, c'est qu'ils ont recueilli 49 signalements d'effets indésirables susceptibles d'être liés à la consommation de compléments alimentaires "brûleurs de graisse " vendus à des sportifs qui cherchaient à accroître leur masse musculaire tout en perdant du gras.

Qui est le tunisien recherché dans l'attentat de Berlin ?