Naufrage de 800 migrants : 18 ans de prison pour le capitaine

Le Tunisien Mohammed Ali Malek et le Syrien Mahmoud Bikhit le 20 avril 2015 à Valette sur l'île de Malte

Le Tunisien Mohammed Ali Malek et le Syrien Mahmoud Bikhit le 20 avril 2015 à Valette sur l'île de Malte

Mohammed Ali Malek (28 ans) a été reconnu coupable du naufrage, dans la nuit du 18 au 19 avril 2015, d'un navire transportant des immigrés clandestins, causant la mort de 800 personnes de différentes origines.

Les juges de Catane ont condamné Mohammed Ali Malek à purger 18 ans de prison pour homicide involontaire et trafic d'êtres humains. Seul ce dernier chef a été retenu contre Mahmoud Bikhit, un Syrien de 26 ans considéré comme son second à bord, qui a été condamné à cinq ans de prison.

Le parquet avait requis 18 ans de prison contre M. Malek et six ans contre M. Bikhit. "C'est la vérité. Je l'ai toujours dit, malgré tout ce qui a été dit contre mon nom, je n'étais qu'un passager", a déclaré M. Malek devant le tribunal avant le délibéré.

Hugo Clément agressé lors d'un meeting de Manuel Valls
Peut-être parce qu'on faisait un duplex pendant le meeting, mais toutes les autres chaînes font pareil, on n'est pas les seuls. Ce n'est pas la première fois que le journaliste est ainsi agressé par un militant.

A l'issue d'un procès mené selon une procédure accélérée, avec des audiences espacées et souvent à huis clos, dans la quasi-indifférence des médias italiens, les deux hommes ont également été condamnés à verser chacun plus de neuf millions d'euros d'amende. "On leur donne un téléphone satellitaire, une boussole et on leur interdit sous peine de mort de faire demi-tour", avait expliqué à l'AFP l'avocat du capitaine présumé. Le renflouement de l'épave a permis de récupérer 219 corps. Une tragédie qui avait mobilisé la communauté internationale au large de la Libye. "Ils ne pouvaient pas arriver vivants". Le drame n'a cependant pas dissuadé les passeurs en Libye, qui ont continué à envoyer des bateaux similaires chargés de centaines de personnes, parfois plus d'un millier. Cette dernière avait chaviré, et plus de 800 migrants ont trouvé la mort en avril 2015.

Mardi matin, à moins de 2 km du tribunal, 678 migrants secourus dimanche au large de la Libye ont débarqué à Catane.

Cannabis : les intoxications progressent chez les 8-15 ans