Le groupe Etat islamique reprend Palmyre après le retrait de l'armée syrienne

6 2016 shows the remains of the Triumph's Arch also called the Monumental Arch of Palmyra in the ancient city of Palmyra in central Syria following its recapture by regime forces from the Islamic State group fighters. Syri

Palmyre le 6 mai 2016

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), basé à Londres, a confirmé que les djihadistes contrôlaient de nouveau la ville. Actuellement, Bachar Al-assad et ses troupes contrôlent 85 % des quartiers que les rebelles tenaient avant le début le 15 novembre de l'offensive aérienne et terrestre de l'armée syrienne et de ses alliés. "Ils meurent parce qu'on ne peut pas les sortir de là".

Profitant que le gros des troupes du régime soit mobilisé à Alep, les jihadistes ont repris dimanche la totalité de la ville antique de Palmyre, dans le centre, après le retrait de l'armée.

Réunis à Paris, les chefs de la diplomatie de 10 pays occidentaux et arabes opposés au pouvoir syrien ont de nouveau appelé samedi à mettre fin à la souffrance des civils.

Parallèlement, "l'idée que le régime puisse être renversé militairement est définitivement abandonnée" plus de cinq ans et demi après le début de la guerre, ajoute-t-il.

L'avion transportant l'équipe brésilienne de Chapecoense s'écrase
Le crash s'est produit près de la ville de Medellin , en Colombie, ont annoncé les autorités aéroportuaires. Trois jours de deuil national ont été décrétés au Brésil.

D'après l'OSDH, des combats se sont déroulés dans la matinée dans des vergers entourant Palmyre et, selon l'agence Amaq, les djihadistes s'étaient emparé du château en ruine qui domine l'oasis dans le désert de l'est de la Syrie avant de reprendre pied dans le centre de la ville.

Après plusieurs jours de combats et malgré des bombardements de l'aviation russe dans la nuit de samedi à dimanche, l'organisation jihadiste Etat Islamique (EI) a repris la cité antique de Palmyre en Syrie.

Les avions-bombardiers russes avaient mené 64 raids dans la nuit "contre des positions, des convois et des regroupements" de membres de l'EI à Palmyre, a indiqué le ministère russe de la Défense.

Les jihadistes "ont utilisé des voitures piégées avec des kamikazes, des véhicules blindés et de l'artillerie", selon lui. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.

23h53 Manchester se relance face à Tottenham