L'avion transportant l'équipe brésilienne de Chapecoense s'écrase

"La douleur est terrible".

Outre l'équipe de football, qui s'apprêtait à disputer sa première finale continentale, 21 journalistes brésiliens avaient pris place à bord de ce vol charter, ajoutent-ils.

L'équipe brésilienne de Chapocoense, dont le capitaine est le milieu Cleber Santana, ancien joueur de l'Atlético de Madrid, se rendait à Medellin pour y affronter l'Atletico Nacional en match aller de la finale de la Copa Sudamericana, équivalent de la Ligue Europa en Amérique du Sud. La première manche de la finale, prévue mercredi, a été reportée, tandis que la Confédération sud-américaine de football (Conmebol) a annoncé qu'elle suspendait "toutes les activités ". Trois jours de deuil national ont été décrétés au Brésil.

Sportifs tués dans des catastrophes aériennes, dates, bilans et sports concernés.

"Choqué par la tragédie qui a frappé le Chapecoense. Mes amitiés au club et à tout le football brésilien", a écrit sur Facebook le Portugais Cristiano Ronado.

Nicolas Sarkozy affiche sa confiance au premier tour — Primaire à droite
Le visage grave, l'ancien président de la République française prend la parole après son élimination de la primaire de la droite. En effet, l'ancienne première dame ne semblait que très peu enthousiaste à l'idée de réintégrer l'Élisée.

"La famille du football brésilien est en deuil", a résumé la légende du ballon rond Pelé. À la demande de son ex-futur adversaire, l'Atletico Nacional de Medellin, Chapecoense pourrait récupérer le trophée de la compétition. Il avait fait une escale à Santa Cruz de la Sierra, en Bolivie, avant de mettre le cap sur Rionegro, a précisé la direction des pompiers de Colombie.

Des sites spécialisés ont révélé que ce même avion avait été utilisé deux semaines plus tôt pour transporter l'équipe d'Argentine, dont Lionel Messi, pour un match éliminatoire du Mondial 2018.

Selon le site Planespotters, qui répertorie tous les avions en circulation, l'appareil se trouvait depuis octobre 2013 entre les mains de Lamia, une compagnie spécialisée dans les vols charters.

L'équipe de Chapecoense a publié une courte déclaration: "Que Dieu soit avec nos athlètes, officiels, journalistes et autres invités qui voyageaient avec notre délégation ".

L'avion British Aerospace 146, qui était exploité par le transporteur bolivien LaMia, a lancé un appel d'urgence en raison d'un problème électrique avant de disparaître des écrans radars vers 22 h, heure locale, lundi, ont fait savoir des responsables. Le crash s'est produit près de la ville de Medellin, en Colombie, ont annoncé les autorités aéroportuaires. Les rescapés sont deux membres d'équipage ainsi que quatre des footballeurs du club brésilien de Chapecoense: Danilo, Jackson Follmann, Alan Ruschel et Neto.

"Chemises arrachées" : prison avec sursis pour trois ex-salariés d'Air France