Hollande rappelle la "nécessité d'être tous à son poste"

François Hollande peut et

Manuel Valls va-t-il démissionner ?

M. Hollande avait fait annoncer dans la matinée d'hier, par son porte-parole Stéphane Le Foll, qu'il n'y aurait pas de primaire où seraient concurrents le président et le Premier ministre.

Un peu tôt lundi, c'est l'entourage de François Hollande qui rapportait " une ambiance tout à fait cordiale et studieuse " entre les deux hommes lors de ce déjeuner qui a été ni plus long ni plus court qu'à l'accoutumée.

Si la question de la primaire se pose pour un Président sortant, c'est qu'en effet il y a une dissociation de ceux qui l'ont soutenu, il y a un désaccord, il doit peut-être à son tour en tirer une conséquence. " Bien entendu", a-t-on seulement commenté de même source. Mais tout s'est accéléré dimanche avec l'interview de Manuel Valls dans le JDD, où il se disait prêt à être candidat. Il s'agissait d'un vrai déjeuner de travail sur les affaires de l'État: lutte contre le terrorisme, préparation des échéances internationales et européennes, protection des Français, action économique et sociale et lutte contre le chômage.

À travers cette enquête, c'est finalement le scénario préféré des Français qui se dessine: François Hollande qui renonce, passe le relais à son Premier ministre, conscient que l'opinion publique ne veut pas le voir briguer un deuxième mandat.

Real : Griezmann le Merengue, Cristiano Ronaldo en rêve
Il l'a démontré toute la saison dernière, il le démontre à chaque fois. "Je vais profiter à fond, comme d'habitude". Profitez d'une cote à 3.32 grâce à Unibet et bénéficiez de 100€ de paris sportifs offerts sur votre premier pari.

Donc, progressivement, on est plus allé vers les idées défendues par Manuel Valls lors de cette primaire de 2011. Une crise institutionnelle ne semble pas inquiéter outre mesure.

Coorganisée par le Parti Socialiste et trois groupes écologistes et progouvernementaux (l'Union des démocrates et des écologistes, le Front démocrate, et les Ecologistes!) - aussi appelée La Belle Alliance Populaire, la primaire de la gauche se déroulera en deux tours: les 22 et 29 janvier 2017. "Discussion oui, crise non", a-t-il ajouté. "Peut-être moins son habileté à jouer du bras de fer".

Dans ce climat délétère, François Hollande ou Manuel Valls ne recueilleraient de toutes façons chacun que 9% des intentions de vote au premier tour de l'élection présidentielle selon un sondage Harris Interactive publié dimanche soir. "Le Premier ministre a repris derrière en disant qu'il fallait maintenant défendre le bilan, que l'Etat était dirigé en cohésion et cohérence", a-t-il ajouté.

Proche de Manuel Valls, le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement Jean-Marie Le Guen a tenté de désamorcer une situation explosive en jugeantsur LCI qu'il "n'y a pas de crise" au sein de l'exécutif, mais "un débat".

Situation "effrayante" pour l'ONU