Une bande d'ados frappe et gaze les passagers d'un TER

L'incident s'est produit à la tombée de la nuit à la gare de Cannes-Ranguin dans un train express régional

L'incident s'est produit à la tombée de la nuit à la gare de Cannes-Ranguin dans un train express régional

Ils ont laissé trois passagers légèrement blessés.

En provenance de Vintimille et en direction de Grasse, le train est entré en gare de Cannes-Ranguin (Alpes-Maritimes), ce samedi, à 18 h 30. Déjà, le 31 octobre dernier, les personnels de la SNCF avaient fait valoir leur droit de retrait après l' agression de plusieurs contrôleurs dans un TER. Les jeunes, raconte le quotidien régional, ont profité d'un arrêt à la gare de Cannes-Ranguin, pour pénétrer dans le wagon. Armés de bombes lacrymogènes, ils ont aspergé des passagers, les ont également frappés et insultés, avant de prendre la fuite. Au bout de quelques minutes, les adolescents se sont enfuis. Trois victimes sont blessées et transportées aux urgences à l'hôpital des Broussailles.

Sarkozy vilipende le "déni de réalité" du gouvernement — Policiers en colère
Mardi soir, il était reparti sous les huées de quelque 400 fonctionnaires venus soutenir leurs collègues menacés de sanctions. François Hollande a de son côté réaffirmé son "soutien" aux policiers, lors du Conseil des ministres, et appelé au dialogue .

Les autres passagers ont pu rentrer chez eux après avoir été interrogés par la police. Une enquête a été ouverte par le commissariat central de Cannes, écrit le journal. De l'avis de certains témoins, cet assaut aurait été fait en représailles après l'interpellation de deux jeunes Grassois mercredi, à la suite de l'agression d'agents ferroviaires.

Les forces d'élite de l'armée sont entrées dans Mossoul — Irak