Un blessé grave dans le Nord, surveillance accrue dans le Sud — Intempéries

Dix départements du nord et centre-ouest en alerte orange

Vents violents: 19.000 foyers privés d'électricité en Bretagne

Les autres préfectures ne recensaient pas de dégâts majeurs et rapportaient principalement des chutes d'arbres et de toitures arrachées.

Au total, plus de 800 interventions ont été menées par les pompiers après les intempéries qui ont touché le Nord et l'Ouest de la France, avec des vents qui ont atteint jusqu'à 130 km/h à la pointe du Finistère.

Les sapeurs-pompiers sont intervenus des centaines de fois, notamment dans le Morbihan qui recensait dans la matinée 277 interventions, dont 223 pour des chutes d'arbres.

C'est surtout le réseau électrique qui était touché. Au plus fort de la coupure, Enedis (ex-ERDF), qui gère le réseau de distribution d'électricité, a enregistré près de 150.000 foyers privés d'électricité.

Une minute de silence ouvre un week-end d'hommage
Hommage aux victimes sur la Place de la République à Paris en novembre 2015. Il avait exprimé des soupçons à l'encontre des vigiles de la salle.

Selon Enedis Bretagne, 300 professionnels sont sur le terrain dans les quatre départements bretons pour rétablir le courant. En outre, 33 000 sont privés d'électricité en Normandie, 19 000 en Bretagne et 10 000 dans les Pays-de-la-Loire. Au plus fort de l'épisode venteux dans la nuit, plus de 3 000 clients étaient impactés. Mais vers 17H00, de nouvelles pannes ont perturbé l'alimentation électrique de 5.000 nouveaux foyers. Ces pannes concernent 35.000 foyers dans le Pas-de-Calais et 15.000 dans le Nord. Mais vers 17H30, on comptait encore respectivement 4.500 et 13.500 abonnés privés d'électricité.

Après avoir placé la Bretagne en vigilance orange cette nuit, Météo-France a levé son alerte dimanche matin. Selon un bulletin publié en fin de matinée, cinq départements sont encore placés en vigilance orange pour vents violents par Météo-France: la Loire, la Haute-Loire, le Nord, le Pas-de-Calais et le Rhône.

"Au fil de cette journée de dimanche, le vent de sud va se renforcer de l'est de la Haute Loire au bassin lyonnais, les rafales pourront dépasser les 80 km/h". La fin de l'alerte est prévue au plus tôt lundi 21 à 21 heures.

Le Beaujolais est particulièrement impacté par les coupures d'électricité dues aux fortes rafales. Une intensification des pluies est attendue dans la deuxième partie de la nuit de dimanche à lundi.

Allemagne : Angela Merkel candidate à un quatrième mandat de chancelière
Un nouvel attentat déjoué, sept interpellations — France