Le président du PSG se sent abandonné — Affaire Serge Aurier

Le camp Aurier réagit après le retrait de visa du joueur

Le président du PSG se sent abandonné — Affaire Serge Aurier

Aurier, champion d'Afrique des nations en 2015, a déjà régulièrement défrayé la chronique depuis son arrivée au PSG. Le défenseur ivoirien du Paris SG a été privé de visa d'entrée au Royaume-Uni, en raison de sa condamnation pour violences sur un policier en France (dont il a fait appel), a dénoncé mardi son club. La décision des autorités britanniques semble en effet irréversible et les chances de voir Aurier sur la pelouse de l'Emirates Stadium mercredi soir sont nulles ou presque d'après Maître Vanni.

Après le match nul 2-2 à Arsenal, le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi a pris la parole et s'est insurgé contre l'absence de Serge Aurier à Londres en raison des autorités britanniques. Malgré l'appui de l'UEFA, agissant " dans le souci de garantir l'équité de ses compétitions", la position anglaise ne s'est pas infléchie et a été définitivement confirmée ce mardi à 14h00. Bien évidemment que non.

La saison dernière Serge Aurier a enchainer les bourdes sur les réseaux sociaux, la première en février dernier, il avait insulté un arbitre sur une vidéo filmé de chez lui entrain de regarder un match du PSG, ça lui avait valu 3 matchs de suspension. Toutes ses erreurs ont beaucoup terni son image. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. Coureur infatigable, il est également capable, par ses déboulés et ses centres, d'apporter le danger à tout moment. Et ce n'est pas parce que le résultat obtenu sur la pelouse d'Arsenal (2-2) place le PSG dans des conditions idéales pour finir en tête du groupe A de la Ligue des champions que le président qatari oublie et oubliera la dernière affaire Serge Aurier. C'est le cas dans le couloir droit de la défense parisienne. Malgré la concurrence du belge Thomas Meunier, il avait ainsi réaffirmé son statut de N°1 au poste et devait être titularisé pour cette rencontre décisive qu'il ne pourra donc pas disputer.

Erdogan évoque un référendum sur le processus d'adhésion à l'UE
Le chef de la diplomatie turque a observé qu'en onze ans de négociations, les perspectives d'adhésion n'avaient jamais semblé aussi éloignées.

De même que Maschérano condamné à 1 an de prison, il a lui aussi foulé la pelouse des Citizens. Le gardien bâlois Tomas Vaclik s'en souvient encore...

Resté à Paris, il s'est posté fidèlement devant sa télévision. S'il était encore salarié du PSG, Laurent Blanc pourrait en témoigner.

Hausse de 14,8% du résultat net pdg — Rémy Cointreau
Nouveau refus de libération — Jacqueline Sauvage