François Fillon largement en tête — Primaire à Droite

Nathanaël Lemaire- France 3 Centre VDL    les électeurs ont le choix entre ces deux bulletins

Nathanaël Lemaire- France 3 Centre VDL les électeurs ont le choix entre ces deux bulletins

Difficile d'avoir l'adhésion d'1 majorité des Français. La France veut des vérités, la France veut des actes, a lancé François Fillon.

"J'attends le verdict des électeurs, ce sont eux qui parlent, pas les candidats,", a dit François Fillon aux journalistes, refusant de faire davantage de commentaires.

"La victoire me revient et c'est une victoire qui est bâtie sur des convictions".

Ouverte à tous, cette primaire a mobilisé bien au-delà des rangs de la droite et du centre. Dans un communiqué liminaire, Nicolas Sarkozy a félicité dimanche François Fillon pour sa victoire et a appelé sa famille politique au rassemblement pour " garantir l'alternance ".

"Ce n'est pas Alain Juppé qui m'a blessé mais les photographes", a-t-il précisé devant les caméras.

Meurtre dans une maison de retraite pour religieux, un suspect indentifié — Hérault
C'est un odieux drame qui a touché une maison de retraite pour religieux à Montferrier-sur-Lez, au nord de Montpellier (Hérault). Des enquêtes de voisinage étaient en cours, ainsi que des auditions de toutes les personnes qui auraient pu voir l'assaillant.

Les quelque 10.000 bureaux de vote de la métropole fermeront leurs portes à 19h00 avant la publication des premiers résultats par la Haute autorité de la primaire attendus à partir de 20h00. Ainsi à 17 heures, 2,926 millions de votants avaient voté, a annoncé sur BFMTV Thierry Solère, président du comité d'organisation du scrutin pour Les Républicains (LR).

Selon le politologue Jean-Yves Camus, son programme devrait néanmoins "bouger un petit peu pour être plus rassembleur, moins clivant, notamment sur les aspects socio-économiques". Il devra également dessiner les contours futurs de sa direction. Depuis la mise en retrait de Nicolas Sarkozy, éliminé depuis au premier tour, la présidence est assurée par intérim par Laurent Wauquiez.

M. Sarkozy a déjà transmis ses félicitations à M. Fillon. Un hommage qui a déclenché des huées parmi les partisans d'Alain Juppé.

Avec une gauche au pouvoir en miettes, M. Fillon est en position de force pour la présidentielle (23 avril et 7 mai). Il est rapidement apparu tout au long de la campagne comme le meilleur candidat pour battre à la fois François Hollande et surtout Marine Le Pen en 2017. Le député de la 2e circonscription de Paris n'a pas encore réagi publiquement à cette annonce. Le Premier ministre Manuel Valls se verrait bien porter les couleurs de la gauche à la présidentielle.

Grâce à Cavani, le PSG arrache le succès à Lyon