Castro était "le plus grand" et comme un "second père" — Maradona

Diego Maradona s'essaie au tennis dans un match exhibition contre son compatriote argentin Juan Martin Del Potro à Dubaï le 27 février 2013-AFP  Archives  MARWAN NAAMANI

Messi revient sur son choix d'adopter la barbe rousse et une teinture blonde

Pour moi, Fidel était, est et restera éternel, unique et le plus grand.

L'annonce de la mort de Fidel Castro samedi va laisser un vide chez Diego Maradona qui avait tissé une forte relation avec le dirigeant cubain. Il avait notamment été soigné de sa dépendance à la drogue sur l'île et s'était fait tatouer le visage du dirigeant sur une jambe!

Le footballeur s'est rendu pour la première fois à Cuba après son sacre au Mondial-1986 au Mexique au cours duquel il inscrivit son fameux but de la "main de Dieu" contre l'Angleterre. En 2005, Maradona a également rencontré le Lider Maximo pour une interview dans le cadre de son émission de télévision, "La Noche del 10". On m'a annoncé la mort de celui qui était le plus grand, sans aucun doute.

Un blessé grave dans le Nord, surveillance accrue dans le Sud — Intempéries
Selon Enedis Bretagne, 300 professionnels sont sur le terrain dans les quatre départements bretons pour rétablir le courant. En outre, 33 000 sont privés d'électricité en Normandie, 19 000 en Bretagne et 10 000 dans les Pays-de-la-Loire.

Alors qu'il est actuellement à Zagreb en Croatie pour supporter l'équipe d'Argentine masculine de tennis pour le finale de Coupe Davis, l'ancien Napolitain a appris la mort de celui qu'il considérait comme "Dieu " et fait part de sa tristesse: " C'est une journée horrible".

Alors que Cuba a perdu le plus grand de ses leaders politiques, Diego Maradona a, lui aussi, perdu quelqu'un d'important avec la mort de Fidel Castro. "Je suis terriblement triste, parce qu'il était pour moi comme un second père", a expliqué Maradona à Zagreb, où il assiste à la finale de la Coupe Davis de tennis entre la Croatie et l'Argentine.

L'ancien joueur de Naples et de Boca Juniors a précisé qu'il resterait dans la capitale croate jusqu'à la fin de la compétition, avant de se rendre à La Havane. Une nouvelle particulièrement tragique pour l'idole du football argentin, Diego Maradona. "Je veux être avec Raul (Castro, président cubain et frère de Fidel), être avec les enfants et avec le peuple cubain qui m'a beaucoup donné. Je veux lui exprimer toute ma gratitude, pour tout", a poursuivi Maradona. Les obsèques de Fidel Castro sont prévues le dimanche 4 décembre à Santiago de Cuba (est), deuxième ville du pays.

Messi: "Le Barça ne dépend pas d'un joueur"