Sans Neymar, le Brésil prend le pouvoir en Amérique du Sud

Le seul but de la rencontre a été inscrit par l'ancien Bâlois Derlis Gonzalez à la 17e.

Les Colombiens et les Uruguayens ont livré un match à fort contenu dramatique auquel la pluie qui est tombée sur Barranquilla a donné une dimension encore plus épique. Mais cela n'a pas empêché ses partenaires de s'imposer devant le Venezuela (2-0), la lanterne rouge. Une victoire acquise grâce aux buts de Gabriel Jesus (8e) et Willian (53e), la quatrième consécutive, qui permet aux Brésiliens de prendre la tête des qualifications de la Zone AmSud.

Le Paraguay, qui ne s'était pas imposé à l'extérieur depuis la première journée, au Venezuela, a réussi l'exploit de faire tomber l'Argentine 1:0 à Córdoba.

Chasse à l'homme pour retrouver un Syrien qui cachait des explosifs — Allemagne
Chemnitz est située à 260 km au sud de Berlin. "Rien qu'une petite quantité peut provoquer d'énormes dégâts", a précisé la police. La police allemande estime à plusieurs centaines le nombre d'islamistes présents dans le pays et représentant un danger.

L'Argentine, elle, ne pense pas encore à la tête du classement. Bolivie 10 2 2 6 11 - 20 8 10.

Mais le modeste Paraguay, 6, et le Chili, vainqueur du Pérou (2-1) et 7, talonnent désormais l'Argentine, équipe constellée de stars comme Aguëro, Di Maria, Higuain, Mascherano ou Dybala mais incapable de gagner sans son maître à jouer. Les locaux semblaient se diriger vers une confortable victoire à domicile suite au doublé de Pablo Escobar, mais les deux buts d'Enner Valencia en seconde période l'ont privé des trois points. Arturo Vidal a été l'homme providentiel des Chiliens en signant un doublé.

BUTS. Bolivie: Escobar (4' et 43'); Equateur: Valencia (48' et 89'). Paraguay 10 4 3 3 10 - 12 15 7. L'Uruguayen a eu besoin de 44 matches pour arriver à ce total, que l'Argentin avait atteint en 33 rencontres. Sur le plan collectif, le bilan est mauvais. Une soirée cauchemardesque pour les Argentins qui se retrouvent cinquièmes, et donc en position de barragiste, dans cette poule d'Amérique du Sud.

"On troque Marianne contre l'islam politique" — Laurent Wauquiez
Au coeur des tensions, Houllier remis en place par Lacombe — Lyon