Jean-Michel Aulas, son improbable demande pour Nabil Fekir — OL

Fékir un premier carton rouge qui tombe mal

Nice mène à la mi-temps face à Lyon (1-0)

Les supporteurs de l'OGC Nice n'ont visiblement pas oublié le coup de Trafalgar tenté par Jean-Michel Aulas l'été dernier pour Mario Balotelli. Malgré ses tentatives de recruter l'intéressé au nez et à la barbe de son homologue niçois, JMA a tout de même de quoi faire en attaque, avec un Alexandre Lacazette qui a retrouvé le terrain ce vendredi, remis de sa blessure. Parce que si ce ne sont que les crocs-en-jambe, ce n'est pas raisonnable. L'arbitre Ruddy Buquet n'a pas hésité et a brandi un carton rouge, pendant que Baysse se tordait de douleur au sol. Là-aussi, le geste est-il volontaire?

Les coups bas du premier débat entre Trump et Hillary — Présidentielle américaine
Hillary Clinton apparaissait, quant à elle, en parfaite maitrise de ses dossiers . Et certainement pas le réchauffement climatique, a asséné Donald Trump .

"Il nous a expliqué effectivement que Paul Baysse avait des marques sur le bras, qu'il souffrait beaucoup, pas longtemps, c'est vrai", a-t-il ajouté avec ironie. Selon le Président de l'OL, Monsieur Buquet était "très loin de l'action" et "s'est précipité". "(.) Je suis allé voir M. Buquet avec Nabil et j'espère qu'il saura être magnanime ". C'est cette fois, Jean-Michel Aulas qui fait (encore) parler de lui, en réclamant l'annulation de ce carton rouge au corps arbitral. Le score aurait pu être plus sévère sans Anthony Lopes qui est parvenu à détourner le pénalty de Balotelli (80). Le président de l'OL estime que l'arbitre de la rencontre a fait une erreur sur l'action. "Je sais que pour les arbitres c'est difficile de reconnaître deux fois de suite qu'ils se trompent", a conclu Aulas.

Violents incidents entre manifestants nationalistes et CRS — Bastia