Partenariat technologique entre Renault-Nissan et Microsoft

Le patron de Renault-Nissan Carlos Ghosn à Pékin le 25 avril 2016  AFP  Archives

Le patron de Renault-Nissan Carlos Ghosn à Pékin le 25 avril 2016 AFP Archives

Cette alliance mondiale, et courant sur plusieurs années, reposera sur l'une des offres de cloud intelligent de Microsoft, baptisé Microsoft Azure.

Même si de plus en plus de constructeurs planchent activement sur le développement de véhicules autonomes, comme Renault-Nissan pour 2018-2020, nous ne sommes pas encore prêt de voir les véhicules se mouvoir comme dans le film Minority Report. Le 26 septembre, c'était au tour de Nissan-Renault de signer un partenariat avec Microsoft pour développer les technologies de la voiture connectée.

Vous avez aimé cet article? Une association potentiellement judicieuse qui pourrait en outre permettre à Renalt-Nissan d'avancer sur le secteur des voitures autonomes, et à Microsoft de s'y faire une place alors que les entreprises de la Silicon Valley sont de plus en plus nombreuses à se lancer dans l'aventure.

Couvertures des zones blanches : Orange et SFR sanctionnés pour leur retard
La couverture en services haut débit 3G progresse, elle est passée de 38 à 54% des centres-bourgs du programme en 9 mois. Zones blanches: SFR et Orange attendus dans plus de 15 centres-bourgs. .

Forcément, ceux qui voyaient déjà les véhicules connectés comme un risque en matière de sécurité en cas de bug, ne pourront s'empécher la petite blague de "l'écran bleu". Enfin, les passagers devront pouvoir accéder tant à leurs données personnels que professionnelles durant leurs trajets afin de gagner en productivité. La technologie de "geofencing" crée autour de la voiture des barrières invisibles qui émettent des notifications quand le véhicule entre ou sort d'une zone ou d'un itinéraire prédéfinis. Le constructeur veut enfin pouvoir effectuer le diagnostic à distance des véhicules pour "proposer des prestations individualisées" aux clients et utiliser les données remontées pour aider les équipes d'ingénierie à améliorer la qualité de la fabrication.

Un autre point clé est que Nissan-Renault exprime son intention de mettre à jour à l'avenir le logiciel embarqué dans la voiture par la technologie OTA (over the air), ce qui est semblable à la façon dont Tesla gère les mises à jour dans sa propre voiture connectée. La firme américaine dispose également de partenariats avec Ford, Delphi, Qoros, Harman ou IAV, avec différents degrés d'intégration, du simple système de divertissement à bord jusqu'au contrôle total de la voiture.

Les Finances allemandes n'élaborent pas de plan d'aide à D. Bank