Les meilleures punchlines de Mourinho et Guardiola pour critiquer l'autre — United-City

Les meilleures punchlines de Mourinho et Guardiola pour critiquer l'autre — United-City

Les meilleures punchlines de Mourinho et Guardiola pour critiquer l'autre — United-City

Interrogé au micro de Sky Sports, José Mourinho a pointé du doigt la prestation de Mark Clattenburg, l'arbitre du match face à Manchester City: "Nous sommes très déçus du résultat, mais je suis aussi très déçu par deux décisions de Mark Clattenburg".

Un journaliste lui fait remarquer q'uil se comporte de plus en plus comme Mourinho: " Si c'est vrai, il faut que je revois mon comportement". L'Arménien était positionné milieu offensif droit avec Jesse Lingard à gauche en lieu et place du Français. Et bien c'est le jeune avant-centre nigérian Kelechi Iheanacho (19 ans) qui fut l'heureux élu. Leroy Sane et Ilkay Gundogan sont opérationels tout comme Claudio Bravo.

Dans ces conditions, le derby de samedi 10 septembre à Old Trafford entre Manchester United et Manchester City prend des allures de première grande affiche de la saison. Le Nigérian ne se fait pas prier et double la mise.

Banni du PSG à cause d'Emery — David Luiz
D'après les informations de Yahoo au Brésil , le PSG s'active sur Rodrigo Caio en cas de départ de David Luiz . N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace "Ajouter un commentaire".

Le promu Middlesbrough a lui connu sa première défaite depuis le début du championnat, battu par Crystal Palace (2-1), grâce à des buts de Christian Benteke (16) et Zaha (47). Mais Pep Guardiola n'incrimine pas l'ancien du Barça. Guardiola se pose en homme de jeu, en esthète du football, là où le froid tacticien Mourinho n'a jamais reculé lorsqu'il fallait sacrifier la manière sur l'autel de la victoire. À la 15e minute, le Belge se joue de la défense mancunienne et d'un Daley Blind bien trop attentiste pour tromper David de Gea de sang-froid d'une frappe décroisée. Sir Alex Ferguson, le célèbre coach à succès des "Red Devils" affirmait d'ailleurs que, pour lui, le vrai derby était face à Liverpool...

Après une première période en demi-teinte, tout de même agrémenté d'un but en contre-attaque de Son Heung-min (41), les "Spurs" se sont régalés.

OL : Aulas, pessimiste pour Lacazette, ne lâche pas Genesio