Grippe, gastro, varicelle... toujours de nombreux cas en Rhône-Alpes

Un patient reçoit un vaccin contre la grippe le 8 octobre 2015 à Lille

Grippe, gastro, varicelle... toujours de nombreux cas en Rhône-Alpes

"Le pic (de l'épidémie) n'est toujours pas atteint", note ce mercredi l'institut dans son Bulletin hebdomadaire consacré à la grippe.

En 8 semaines d'épidémie de grippe en métropole, 1 738 000 personnes auraient consulté un médecin. Les enfants sont plus particulièrement touchés par cette épidémie qui reste "majoritairement liée aux virus de type B et sans signe apparent de gravité", ajoute l'InVS qui observe que la grippe est "en phase ascendante dans la plupart des régions".

C'est vers fin janvier qu'une épidémie de grippe est venue s'abattre sur l'Hexagone.

On apprend de même que depuis le 1er novembre dernier, 614 cas graves, "infectés principalement par un virus A", ont fait l'objet d'une admission en réanimation, quand 82 personnes ont perdu la vie, principalement par l'action du virus A (54 décès contre 28 pour le virus B). "La plupart des patients avait des facteurs de risque".

Transfèrement de Salah Abdeslam: la bataille judiciaire a commencé
Puisqu'il refuse d'être remis à la France, il devra comparaître à nouveau dans les 15 jours, selon Me Mary. Aberkan ne le sait pas, mais la police est déjà sur sa trace. "Il se comporte comme les Français".

Concernant les cas rapportés, la semaine dernière, l'âge médian était de 16 ans (4 mois à 88 ans); et les hommes représentaient 49 % des cas. "Une majorité d'entre eux (361 patients) n'était pas vaccinée".

Les régions les plus touchées la semaine dernière étaient la Champagne-Ardenne (857 cas pour 100 000 habitants), la Haute-Normandie (820) et la Picardie (800), selon le réseau Sentinelles-Inserm, au maillage collant au plus juste à une réalité épidémique, de par ses 1 300 médecins généralistes et sa centaine de pédiatres libéraux, répartis sur tout le territoire.

L'épidémie pourrait encore durer: d'après l'InVS (Institut de veille sanitaire), le pic d'épidémie de grippe n'a pas encore été atteint cet hiver. La semaine dernière, le taux d'incidence a été de 352 pour 100.000 habitants, en Midi-Pyrénées, quand le seuil "normal" se situe à 122 pour 100.000.

Ce que l'on sait des frères El Bakraoui — Attentats de Bruxelles
Le point sur l'enquête — Attentats à Bruxelles